DON GIOVANNI – Presse -« son intelligence et sa vivacité, rehaussées par une utilisation virtuose de la vidéo en temps réel…”Le figaro C.Merlin

“ les deux atouts de cette production bien de son temps sont son intelligence et sa vivacité, rehaussées par une utilisation virtuose de la vidéo en temps réel…”
http://www.lefigaro.fr/musique/don-giovanni-mozart-sur-le-ring-20190624
«  à découvrir absolument »
« Une production d’exception – que n’aura pas vue la regrettée Eva Kleinitz, qui l’avait initiée – appelée à faire date »
« cette soirée est vraiment de celles que l’on n’oubliera pas.

http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13965

« Signe et tu t’enrôles. Évitant le piège metoo que la frénésie sexuelle du séducteur pouvait susciter, Signeyrole interroge le désir, notre désir. Avec violence…Participer et applaudir ce Don Giovanni performance qui célèbre la vie jusque dans ses pires excès est le plus bel hommage que le public et les artistes de l’Opéra du Rhin pouvaient rendre à Eva Kleinitz, son audacieuse directrice foudroyée par le cancer alors que ce spectacle était en gestation. »
“L’Opéra de Strasbourg et Marie-Eve Signeyrole embarquent le public dans un Don Giovanni expérientiel, à la frontière entre l’opéra, le théâtre et la performance.”
“ Ici, c’est pour le meilleur, d’une force bouleversante, où le drama giocoso, avec ses deux versants, atteint une vérité dramatique exceptionnelle : L’opéra du désir “
« En abolissant les frontières entre scène et public, entre théâtre et réalité, Marie-Ève Signeyrole signe un spectacle opératique coup de poing d’un nouveau genre. Projet fascinant et risqué, soutenu par des chanteurs – acteurs pleinement investis. »

DON GIOVANNI – Presse -« son intelligence et sa vivacité, rehaussées par une utilisation virtuose de la vidéo en temps réel…”Le figaro C.Merlin

“ les deux atouts de cette production bien de son temps sont son intelligence et sa vivacité, rehaussées par une utilisation virtuose de la vidéo en temps réel…”
http://www.lefigaro.fr/musique/don-giovanni-mozart-sur-le-ring-20190624
«  à découvrir absolument »
« Une production d’exception – que n’aura pas vue la regrettée Eva Kleinitz, qui l’avait initiée – appelée à faire date »
« cette soirée est vraiment de celles que l’on n’oubliera pas.

http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=13965

« Signe et tu t’enrôles. Évitant le piège metoo que la frénésie sexuelle du séducteur pouvait susciter, Signeyrole interroge le désir, notre désir. Avec violence…Participer et applaudir ce Don Giovanni performance qui célèbre la vie jusque dans ses pires excès est le plus bel hommage que le public et les artistes de l’Opéra du Rhin pouvaient rendre à Eva Kleinitz, son audacieuse directrice foudroyée par le cancer alors que ce spectacle était en gestation. »
“L’Opéra de Strasbourg et Marie-Eve Signeyrole embarquent le public dans un Don Giovanni expérientiel, à la frontière entre l’opéra, le théâtre et la performance.”
“ Ici, c’est pour le meilleur, d’une force bouleversante, où le drama giocoso, avec ses deux versants, atteint une vérité dramatique exceptionnelle : L’opéra du désir “
« En abolissant les frontières entre scène et public, entre théâtre et réalité, Marie-Ève Signeyrole signe un spectacle opératique coup de poing d’un nouveau genre. Projet fascinant et risqué, soutenu par des chanteurs – acteurs pleinement investis. »